L’apprentissage de la langue de Shakespeare est un véritable défi pour l’avenir de la France à l’international. En France, nous sommes très fier de notre langue et de sa complexité qui continue au 21ème siècle de susciter du respect et de l’admiration de la part des autres pays du monde. Le français reste l’une des langue les plus fantasmé par nos voisins proches géographiquement mais aussi partout dans le monde.

Pourtant, cette belle langue des mots qu’est le français nous pose problème, et notamment en terme d’apprentissage d’autres langues et dialectes. En effet, le fonctionnement du français est complexe si on le compare à d’autres langage, et nous sommes habitués à une certaine réflexion et une certaine logique dont il est difficile de se défaire. Pourtant, une fois cette barrière franchie, il est simple, rapide et facile d’apprendre différentes langues et de les parler couramment.

Commençons cette étude par l’anglais, la langue la plus utilisé dans le monde et notamment, une langue d’avenir dans le business et le travail.

Comment apprendre l’anglais très simplement : cultiver votre vocabulaire et changer de méthode !

L’anglais est d’abord une langue de mot et de vocabulaire avec beaucoup moins de variation de lettre que le français. Quand en Français, nous avons un mot pour chaque chose, l’anglais cumul le même mot pour plusieurs choses, le contexte permettant la description du mot utilisé.

Pour commencer à bien à comprendre l’anglais, il est crucial d’apprendre des mots qui sont utilisés des dizaines ou des centaines de fois par jour.

Les mots sont la base absolue du langage. Leur utilité dépend de la fréquence d’utilisation du mot.

Dans les écoles publiques, et même dans les écoles de langues, il existe une pratique très peu judicieuse consistant à enseigner aux débutants des mots totalement inutiles. Malheureusement, cela se fait au détriment du temps et des efforts qui permettraient de découvrir ce qui leur est vraiment utile et ce, immédiatement.

Les débutants apprennent souvent beaucoup de noms de couleurs ou beaucoup de noms d’animaux… Il y a une certaine absurdité dans cette pratique qui consiste à apprendre aux enfants à nommer en anglais un insecte ou une bête. Les élèves apprendront à quoi ressemble l’anglais en passant par des mots come rose, girafe, éléphant, tire-bouchon et grenier, mais ils seront toujours à zéro lorsqu’il s’agira d’utiliser la langue dans la vie quotidienne. Admettez bien que certains mots appris à l’école ne servent bien qu’à l’école et nulle part ailleurs, sauf si vous avez embrassé une carrière de vétérinaire dans un zoo international !

Ce que l’on essaie de vous expliquer ici c’est que ce n’est pas la voie à suivre si vous souhaitez apprendre l’anglais facilement.

apprendre anglais

Commencez à comprendre l’anglais en traduisant les mots que vous utilisez le plus souvent chez vous !

Au début, vous devez apprendre les mots les plus couramment utilisés. Le genre que vous rencontrez des dizaines ou des centaines de fois par jour. Voici un petit échantillon de ces mots :

et, de, à, a, parce que, combien, peut-être, où, dit, quoi, là, je, est, vous, a fait, alors pourquoi, que, que, je veux, ou, si, ils, etc.

Vous trouverez de tels mots dans presque toutes les phrases, et les comprendre vous donnera une idée immédiate du sujet de la phrase.

A titre d’exemple, un dictionnaire Oxford contient au moins 171 000 mots anglais. Vous pouvez facilement apprendre 70 000 mots mais ne pas comprendre ce que vous lisez et ne pas être capable de dire quoi que ce soit de sensé… tout simplement parce que vous n’avez pas étudié les mots les plus simple de coordination et dans ce cas précis, vous connaissez des mots inutiles et inutilisés et c’est tout.

Alors qu’en réalité, vous pouvez apprendre simplement les 1 000 mots anglais les plus couramment utilisés et, en ajoutant vos connaissances en vocabulaire et votre esprit logique, vous comprendrez généralement plus de 80 % du contenu. Voici la principale raison du bon fonctionnement des sites web qui vous propose d’apprendre l’anglais facilement.

Vous savez ce que vous devez faire, et c’est important de le transmettre à vos enfants si vous souhaitez les voir devenir bilingue ou plus, en vérité, c’est le choix de ce que vous apprenez en premier est qui déterminera votre réussite dans l’apprentissage de l’anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies sur le site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer